Pierre marche sur les eaux !

Eh oui ! Pierre a marché sur les eaux, comme Jésus ! Cette prouesse n’est peut-être pas mise en avant, parce que ça n’a été que le temps d’un instant !

Dans le récit qui est raconté dans Matthieu 14 : 22 – 33, lorsque Pierre vit Jésus marcher sur les eaux, il pose un acte de foi très fort. Il dit à Jésus, « Seigneur si c’est toi, ordonne que je que j’aille vers toi sur les eaux ». Jésus accepte cette requête, et lui demande de venir.

Et que fait Pierre en entendant cette invitation? Aussitôt, Pierre descendit de la barque et se mit à marcher sur l’eau, en direction de Jésus (v. 29). Pierre avait foi en Jésus. Il ne doutait pas qu’il pouvait le sauver. Pierre n’a exigé aucune promesse. Il aurait pu dire par exemple, ‘Seigneur, donne-moi la garantie que je ne coulerai pas.’ Il demande plutôt, Ordonne que j’aille vers toi. Il voulait un ordre de Jésus. Si comme Pierre, nous répondons avec foi à l’appel du Seigneur, en lui disant « Seigneur si tu ordonnes je le fais », nous ferons des choses humainement impossibles !

Après quelques pas sur les eaux, Pierre arrête de fixer les regards vers Jésus, et regarde autour de lui. Il se rend compte de la puissance des flots, de la tempête,  de l’incongruité naturelle de penser qu’un homme puisse marcher sur l’eau,  et pris de panique il se met à couler !

Le plus dur lorsque le Seigneur nous appelle, c’est de garder les yeux fixés sur lui, au milieu de l’adversité, de la difficulté, de la pression du monde et de sa pensée,…

Mais rappelons, que si c’est Christ qui a ordonné, c’est à lui et vers lui qu’il faut regarder pour ne pas perdre la foi